Audioprothèse et prothèse auditive : quelle différence ?

Lorsqu’on parle d’audioprothèse, on voit qu’il y a une confusion généralisée dans les termes utilisés. Une question qui revient souvent est celle de la différence entre une audioprothèse et une prothèse auditive. C’est normal, car la langue française a souvent des termes qui ne sont pas synonymes même qui semble quand même contenir les mêmes mots. Ainsi, on se demande s’il n’en est pas de même pour l’audioprothèse et la prothèse auditive.

Audioprothèse et prothèse auditive : pas de différence

Il n’y a aucune ambiguïté, ces deux termes sont synonymes. Il n’y aucune distinction à faire. Ce qu’on peut faire plutôt, c’est d’essayer d’expliquer pourquoi ces deux expressions co-existent. Est-ce qu’il y a des moments ou des contextes à prendre en compte pour utiliser l’une ou l’autre. Quoi qu’il en soit, on sait que le métier d’audioprothésiste existe. Le mot « audioprothèse » s’insère plus facilement lorsqu’on parle de l’appareil dans le cadre de cette profession. Donc « prothèse auditive » s’emploie mieux dans les discussions de tous les jours et dans les pubs. C’est en quelque sorte une expression moins sérieuse si vous voulez. Ce dont il faut retenir c’est que vous n’avez pas à vous soucier de la différence entre audioprothèse et prothèse auditive.

La distinction se trouve plutôt entre l’audioprothèse et l’assistant d’écoute

C’est clair : il n’y a pas de distinction à faire entre une audioprothèse et un appareil auditif. Par contre, il y a une différence entre un appareil auditif et un assistant d’écoute. L’audioprothèse est un appareil qui capte le son, l’amplifie et l’envoi vers le conduit auditif. Elle est installée par un audioprothésiste, le seul professionnel qui soit vraiment compétent pour cette tâche. Ce qui caractérise un appareil auditif ou une audioprothèse, c’est qu’il faut que le matériel soit délivré par un audioprothésiste diplômé. Pour l’acquérir, il faut la prescription d’un médecin ORL. Les appareils qu’on appelle « assistant d’écoute » quant à eux peuvent être délivrés simplement par un pharmacien, et il n’y a pas de suivi obligatoire comme pour le cas de la prothèse auditive.

Les publicités commerciales accentuent la confusion

La confusion de terme entre la prothèse auditive et l’assistant d’écoute est favorisée par les publicités. En effet, certaines marques n’hésitent pas utiliser le terme « audioprothèse » pour la promotion de leurs amplificateurs auditifs. Pourtant selon le Code de la santé publique, un simple amplificateur de son de fait même pas partie de la famille des dispositifs médicaux.