Comment se caractérise la surdité de l’enfant ?

La surdité est un trouble de l’audition, ou l’incapacité à entendre. Elle est définie également comme une insuffisance auditive qui empêche un enfant à apprendre sa langue natale, à contribuer aux activités quotidiennes de son âge et à suivre les études scolaires. Comment se caractérise la surdité de l’enfant ? Pour le savoir, il faudra déjà connaître le classement et les causes de la surdité de l’enfant, et ensuite caractériser la surdité par les symptômes.

Le classement des surdités de l’enfant

La perte ou la surdité de l’enfant se mesure en nombre de décibels. Une perte entre 0 à 20 décibels définit une audition normale. Une perte entre 20 à 40 décibels représente une surdité légère. L’enfant perçoit la parole normale mais laisse échapper quelques éléments sonores. Une perte entre 40 et 70 décibels signifie une surdité moyenne. L’enfant est considéré comme demi-sourd ou malentendant. Il ne peut entendre une conversation forte. Il peut discerner la voix sans appréhender les paroles. Une perte entre 70 à 90 décibels constitue défaillance auditive sévère. Et enfin une perte en dessus de 90 de décibels s’agit d’une surdité profonde.

Les causes de la surdité de l’enfant

Il y a deux grands types de surdité de l’enfant. La surdité de transmission qui est due à des affections de l’oreille comme l’otite aiguë suppurée ou le catarrhe tubaire s’il n’y a pas de traitement adapté. Cependant, ce type de surdité est généralement curable par des moyens chirurgicaux ou médicaux, et il ne cause que 60 décibels de perte. La surdité de perception dont la cause est inconnue. Elle peut être une surdité héréditaire, une surdité due à la malformation ou une surdité due à la souffrance du fœtus. Ce type de surdité peut être classé de surdité légère à surdité profonde ou totale.

Les symptômes de la surdité de l’enfant

Il existe plusieurs signent qui peut caractériser la surdité de l’enfant. Voici quelques cas qui peuvent vous alerter : l’absence de réflexe du bébé à la voix et aux bruits, le sommeil très calme du nourrissant, la diminution peu à peu du babil après 6 mois, le retard dans la croissance du langage, non apparition des premiers mots après les 17 mois de l’enfant. Le petit peut également émettre des voix non contrôlées. Le bambin de 1 an ne répond pas à un appel ni à son nom. Et enfin l’enfant peut avoir un retard au niveau scolaire. Il a une difficulté en lecture, en écriture et à la dictée.