Quelles sont les différentes formes de surdité ?

Définie comme étant une baisse permanente ou temporaire des capacités auditives, la surdité se soigne selon la dégénérescence des organes internes de l’oreille. Par conséquent, il est primordial de distinguer ses différentes formes afin de bénéficier des meilleurs traitements. La question se pose donc de savoir : quels sont ces types de surdité ?

La surdité liée à une lésion de l’oreille externe

Appelée également « surdité de transmission », cette hypoacousie résulte généralement d’un dommage causé au niveau de la conduite auditive et du tympan. Figurant parmi les différentes formes de surdité les plus courantes, elle se manifeste lorsque les ondes sonores ne sont pas transmises vers la cave interne de l’oreille. En principe, l’otite est l’une de ses principales sources. Effectivement, avec la présence de liquide dans la cavité tympanique, cette maladie pourrait entraîner une destruction des osselets si elle sévit d’une manière chronique. Dès lors, non traitée à temps, elle engendrerait progressivement une perte des facultés auditives. Néanmoins, ce mal n’est pas une fatalité puisque des interventions chirurgicales peuvent le soigner. Le port d’un appareil figure aussi parmi les alternatives envisageables si l’atteinte dans l’oreille est minime.

La surdité de perception liée à l’altération sensorielle des nerfs

Cette forme de surdité apparaît quand les voies nerveuses derrière la cochlée connaissent un dysfonctionnement. Dans ce cas, le trouble auditif découle de la mauvaise transmission des messages sonores vers le cerveau. Le malade présente des difficultés à entendre, mais il continue de percevoir le bruit de sa voix. Ce phénomène est en outre le résultat d’un choc apparu dans la boîte crânienne. Néanmoins, il peut aussi être héréditaire et congénital. À part l’appareillage, aucun autre traitement ne peut être envisagé pour cette hypoacousie sauf pour les cas exceptionnels. Effectivement, dans le cadre du traumatisme crânien, l’opération est une solution efficace pour remettre en ordre les déformations causées. Par conséquent, si les interventions s’avèrent une réussite alors le retour à la normale de la perception auditive en l’absence d’appareil est réalisable. Par ailleurs, il existe aussi une surdité qui survient brusquement au moment où la victime s’y attend le moins.

La surdité de brusque survenance

Dans cette optique, la perte auditive pourrait émaner de plusieurs sources, et peut toucher toutes personnes, quel que soit leur âge. Cette forme d’hypoacousie doit être rapidement traitée par les médecins afin de ne pas aboutir à de graves dégâts. Généralement due par des troubles vasculaires ou des infections virales, elle s’apparente à la surdité de perception. En revanche, contrairement à cette dernière, elle n’a pas de cause certaine et nécessite un diagnostic complet. En principe, elle constitue un prélude à d’autres affections comme le cancer. Cependant, elle peut aussi être issue de la percussion violente des zones aux alentours des oreilles, en entraînant un dommage interne plus ou moins grave. Si de tels cas se présentent alors il est conseillé au malade de se rendre au plus vite chez un spécialiste ORL. En résumé, telles sont les différentes formes de surdité, il appartient donc à chacun de prendre les mesures nécessaires vis-à-vis de ces indications.