Quelles sont les origines d’une baisse de l’audition ?

Les origines d’une baisse de l’audition sont nombreuses. Si la presbyacousie est la cause de nombreux problèmes auditifs, il existe d’autres raisons qui peuvent affecter votre audition. Dans cet article, vous découvrez les causes les plus courantes de la baisse de l’audition et les conseils pour protéger les oreilles.

Les origines de la baisse de l’audition dans les deux oreilles (bilatérale)

La presbyacousie, le problème congénital et le caractère toxique de certains médicaments sont les origines d’une baisse de l’audition qui touche les deux oreilles (bilatérale).

La presbyacousie est une baisse d’audition liée avec l’âge. Sa principale cause est le vieillissement naturel des cellules de l’oreille interne. Comme remarque, dès l’âge de 30 ans, l’audition commence naturellement à diminuer.

Les nombreux médicaments, dits ototoxiques peuvent engendrer des lésions du nerf auditif et de l’oreille interne. L’origine de la baisse de l’audition peut être liée à une infection au cours de la grossesse. Il est à noter que la surdité peut être d’origine héréditaire.

Les causes de la baisse de l’audition dans une seule oreille (unilatérale)

La surdité, qui n’affecte qu’une seule oreille, peut avoir plusieurs origines plus ou moins sévères.

Le cérumen est une matière comme une cire, de couleur brune, orange, jaune. Il est sécrété par certaines glandes spécifiques appelées cérumineuses présentes dans la peau de la conduite auditive. Cette sécrétion assure l’hygiène de la conduite auditive. La substance ainsi produite élimine tout ce qui obstrue le canal auditif ou nuire à son bon fonctionnement. La baisse de l’audition est causée par une accumulation anormale de cérumen dans le conduit auditif.

Un tympan perforé, une rupture de l’os de l’oreille, le traumatisme sonore sont parmi les origines d’une baisse de l’audition. Ce trauma provient de l’écoute prolongée de musique trop forte, des équipements et d’appareils bruyants…

Une otite chronique et une tumeur bénigne, appelée neurinome de l’acoustique, située dans le nerf auditif peuvent causer également la surdité d’une seule oreille.

L’otosclérose concerne principalement les jeunes femmes. Cette maladie peut affecter les deux oreilles. Cette maladie est responsable de la diminution ou privation de la mobilité des petits os. La maladie de Ménière de l’oreille interne provoque des vertiges et des acouphènes, en particulier chez les femmes âgées de 40 à 60 ans.

Conseils pour protéger les oreilles

Pour une écoute prolongée de plus d’une heure par jour, il est mieux de diminuer le volume. Il est recommandé de diminuer la consommation de tabac, celle-ci contribue à la perte de l’audition. Il est déconseillé de prendre certains anti-inflammatoires et antibiotiques nuisibles à votre audition. Préférez les aliments contenant des vitamines antioxydantes pour préserver vos oreilles. Quel que soit le degré de la perte d’audition, l’utilisation de l’appareil auditif est la solution la plus adaptée. Le dépistage est fortement conseillé, quel que soit l’âge.