Santé de l’audition : quels sont les gestes à éviter ?

Des problèmes auditifs peuvent engendrer des conséquences graves sur le long terme. D’après les statistiques, les séniors représentent une grande partie des personnes malentendantes. Mais quels sont les gestes à adopter pour préserver la santé de ses oreilles ?

Les bruits : un facteur aggravant

L’exposition aux bruits intenses est le premier facteur qui entraine la perte d’audition. Et le risque augmente si elle est prolongée. Il est donc conseillé d’éviter de mettre la radio ou la télé à fond et de porter en permanence un casque (ou un écouteur). Si vous envisagez de réaliser des activités trop bruyantes, utilisez des protections auditives (casque antibruit ou bouchons d’oreille). Et si vous assistez à un concert, tenez-vous loin des enceintes.

En outre, lorsque vous faites du jogging ou courez à l’extérieur, écouter de la musique peut endommager l’audition, et ce, d’une manière permanente. Pourquoi ? Parce que pour mieux entendre vos playlists préférées, vous aurez à augmenter le volume.

Le nettoyage des oreilles : avec précaution

Certes, nettoyer les oreilles est un geste qu’il ne faudrait pas négliger, car l’accumulation de cérumen peut provoquer une perte d’audition. Et sur le long terme, les effets peuvent s’aggraver. Cependant, l’utilisation des cotons-tiges est fortement déconseillée. En poussant le cérumen vers le tympan, vous risquez d’abîmer vos oreilles. Et dans les pires des cas, cela peut accroitre la production de cérumen et endommager le tympan. Ce qu’il faut faire ? Prendre des produits nettoyants. Votre médecin sera en mesure de vous conseiller sur les meilleurs produits sur le marché. Attention ! Le nettoyage des oreilles doit être limité à une fois par semaine. En revanche, le nettoyage externe peut se faire 3 à 4 fois par semaine. Il suffit de passer les doigts mouillés sur le pavillon sans les rentrer dans le trou.

L’alimentation et les médicaments : des éléments souvent négligés

En outre, les médicaments ototoxiques tels que les anti-inflammatoires et certains antibiotiques peuvent avoir un impact grave sur la capacité auditive sur le long terme. Essayez donc de limiter leur consommation. Par ailleurs, une bonne hygiène de vie est indispensable pour prévenir la perte auditive. De la sorte, vous devez privilégier les alimentations riches en vitamine D, E, C, A ainsi qu’en magnésium. En tout cas, si vous ressentez une sensation d’inconfort telle qu’une oreille bouchée, un sifflement, une baisse de l’audition, etc., mieux vaut consulter rapidement un médecin ORL. Il saura vous conseiller sur les bonnes manières à adopter pour préserver l’audition et gestes à éviter. Avec une prise en charge rapide, vous pouvez préserver votre audition.