Comment faire estimer un objet d’art ?

Bijoux, tableau, lampe ou meubles, de nombreux objets peuvent faire l’objet d’une estimation. Que vous l’ayez trouvé dans le grenier, chiné dans une brocante ou transmis de génération en génération depuis des décennies, un objet peut surprendre par sa valeur, autre que sentimentale, dans le bon ou le mauvais sens. Vous pouvez facilement contacter un professionnel pour faire l’estimation objet d’art.  

Faire estimer un objet d’art : des points à noter

Plusieurs raisons peuvent vous amener à faire l’estimation œuvre d’art : pour vendre aux enchères, pour estimer en vue d’une assurance ou pour léguer à un proche.

L’estimation par un expert objet d’art se fait en contrepartie d’une rétribution qui dépend de l’expert. Il peut demander un montant forfaitaire ou un pourcentage de la valeur totale des objets estimés. L’expert peut se déplacer à votre domicile si vous avez plusieurs œuvres à évaluer.

Les œuvres d’art, surtout s’ils sont uniques et spécifiques, ne peuvent être estimés qu’à un prix approximatif, car ils dépendent de l’offre et de la demande. Une fourchette de prix est alors proposée, comme chez mr-expert.com.

L’historique de l’objet, son origine et sa traçabilité sont un plus pour retracer son histoire et peut lui conférer une valeur supplémentaire.

La cote change également, ce qu’on appelle valeur de réalisation si l’estimation est effectuée dans le but d’une vente, ou valeur de remplacement, pour une assurance.

Si les estimations sont faites oralement, avec de simples et brèves descriptions, elles n’engagent pas l’expert et elles sont gratuites. Mais si des estimations plus poussées sont réalisées sur des objets de grandes valeurs, l’évaluation sera écrite, avec une description détaillée, son origine, une datation et l’estimation. La responsabilité de l’expert est engagée et l’estimation est facturée au client, selon le tarif de l’expert.

Les spécialistes de l’estimation d’objets d’art

Vous pouvez faire appel à différents types de professionnels pour l’expertise objet d’art.

Les Commissaires-priseurs : ils ont une connaissance générale des objets d’art. Ils sont qualifiés pour estimer leur valeur. Ils sont faciles à contacter, car ils travaillent dans les maisons de vente, qui sont présentes à peu près partout dans les grandes villes. Commissaire-priseur est un métier réglementé et nécessite un diplôme pour l’exercer, ce qui confère une certaine garantie de leur appréciation.

Toutefois, du fait de leur connaissance générale, le commissaire-priseur peut avoir recours à un spécialiste, un expert bijoux par exemple, si l’objet relève d’un domaine plus spécifique, hors de ses compétences.

Les antiquaires : ils peuvent être généralistes ou spécialisés dans un secteur bien précis : bijoux, médaillons, maquettes…. Leur étiquette d’expert peut, parfois, rendre sceptique. Pour avoir une garantie de leur sérieux, il faut regarder du côté de leur appartenance et lien professionnel. S’ils font partie d’un syndicat professionnel ou reliés à une maison de vente, ou s’ils sont agréés par les assurances et la justice, alors vous pouvez vous fier à eux.

Faire une estimation sur internet

Avec toutes les technologies et les réseaux de communication actuels, les spécialistes et expert œuvre d’art en ligne ont vu le jour. Il est, alors, possible de demander une estimation d’un objet à distance. Les experts en ligne sont de plus en plus spécialisés, et ce, dans de multiples domaines : des classiques tableaux, sculptures, bijoux ou meubles anciens jusqu’à des voitures, vins, etc.

Une estimation en ligne se fait, en général, gratuitement. Il suffit d’envoyer une photo, et une description de l’objet à estimer. Un retour d’expertise se fait dans les 48 heures en moyenne.

Cependant, cette estimation en ligne peut être faussée et juste approximative, car la valeur exacte de l’objet ne peut s’évaluer qu’avec une prise en main dudit objet. L’expert pourra alors l’estimer en fonction de l’usure, du poids, dans le cas d’une pierre par exemple, des paramètres qui ne sont pas visibles sur une photo.