Conseils pour réussir son sondage en ligne

Si votre questionnaire ne capte pas l’attention du public, si les questions ne sont pas logiques ou si votre langage ne convient pas, vous courez le risque d’un taux d’abandon élevé. Pire encore, vous risquez de collecter des données non pertinentes et donc inutilisables. Pour vous guider dans la création de votre sondage en ligne, ce guide vous permettront de réussir vos enquêtes en ligne et de collecter des données exploitables en grand nombre.

Réfléchissez aux réponses à l’avance

Réaliser un sondage semble évident, mais c’est une étape qui est souvent négligée.

Il arrive que vous posiez des questions et qu’après avoir analysé les premiers résultats, vous vous rendiez compte que vous ne pouvez pas les utiliser parce que la question n’a pas été bien posée ou que le répondant n’a pas compris la question.

Pour éviter cela, vous devez d’abord rédiger votre objectif principal et un objectif secondaire. Le fait de mettre cela par écrit vous aidera à clarifier vos objectifs et à expliquer vos attentes pour l’étude si vous avez l’intention de faire appel à une autre personne pour réaliser l’étude.

Si vous voulez obtenir des réponses honnêtes, vous devez poser les bonnes questions. L’avantage des questionnaires en ligne est que les répondants peuvent prendre le temps de réfléchir avant de répondre à vos questions. Cela peut être un avantage car dans le cas d’un micro-test, les répondants peuvent se rendre compte après avoir rempli le questionnaire qu’ils peuvent ajouter deux ou trois arguments supplémentaires.

Parfois, il peut être plus stratégique de poser des questions fermées, c’est-à-dire des questions auxquelles on ne peut répondre que par oui ou non, pour faciliter la catégorisation. C’est particulièrement vrai dans le cas des sondages d’opinion. Dans ce cas, les questions à choix multiples doivent également être utilisées. N’oubliez pas non plus qu’il existe de nombreuses options intéressantes pour la conception de questionnaires sur ce lien.

Optimisez votre questionnaire

Lors de la réalisation de sondages, vous devez vous rendre compte que les gens ne passeront pas une demi-journée à répondre à vos questions. Certaines personnes le font parce qu’elles le veulent, mais d’autres le font simplement par curiosité. Votre enquête doit donc attirer l’attention des gens dès le départ.

Elle ne doit pas être trop longue, car les gens s’éteignent après trois questions. Choisissez les bonnes questions et évitez les répétitions, car cela pourrait les troubler au moment de répondre, ce qui ne vous facilitera pas la tâche.

Pour que les répondants puissent organiser leurs pensées, le questionnaire doit suivre une séquence logique. En fait, si vous voulez concevoir un questionnaire en ligne, sachez que les questions doivent aller du simple au complexe et du général au spécifique. Il faut surtout éviter de contaminer les questions entre elles.

Ne jamais publier les questionnaires « à chaud »

Accordez-vous toujours un peu de temps pour relire le questionnaire en ligne (pour effectuer des tests, corriger des erreurs, etc.). Si possible, demandez à une autre personne de le tester pour voir si la logique, les options de réponse, le vocabulaire, etc. sont appropriés. En effet, si vous faites une erreur, vous risquez d’avoir du mal à intéresser vos lecteurs une deuxième fois.

Vous avez listé les principales réponses possibles aux questions de votre QCM sinon vous devrez passer beaucoup de temps à recoder ou vous aurez un taux élevé de « autres ». Une fois que votre questionnaire est parfait, il ne reste plus qu’à trouver l’objet idéal pour le courriel d’invitation.

Tirer le meilleur parti de vos résultats

Un questionnaire peut certes être utilisé pour répondre à des questions commerciales, mais il faut toujours penser à l’utiliser pour rentabiliser les ressources dépensées, notamment par une réutilisation en marketing (communiqués de presse, infographies, réunions publiques, un article de blog, etc.)

Par exemple, vous pouvez ajouter une ou deux questions sur votre secteur d’activité (par exemple, à quoi sert le produit, comment acheter la solution, etc.), ce qui contribuera à renforcer votre crédibilité. Il est vrai que les journalistes ou les blogueurs ne seront pas intéressés par votre produit, mais un chiffre provenant du marché sera plus significatif.

Si vous n’obtenez pas une bonne réponse à votre questionnaire, vous pouvez envoyer un autre courriel quelques jours plus tard (par exemple, aux ouvreurs), mais changez l’objet du courriel ou rappelez-leur que la date limite pour répondre au questionnaire est passée (par exemple, rappel – il ne vous reste que 24 heures pour répondre à notre questionnaire).

Si vous voulez éviter les tricheurs et manipuler les réponses. N’oubliez pas de filtrer sur les adresses IP. De cette façon, une personne ne peut répondre qu’une seule fois.

Si vous suivez ces conseils pour lancer un sondage, vous êtes sûr d’obtenir un maximum de réponses. La clé est de savoir comment susciter l’intérêt des gens, tout comme vous le feriez si vous essayiez de vendre une maison ou une voiture. Vous avez besoin d’une bonne stratégie pour obtenir des résultats. Le plus important est d’éviter de manipuler les questions pour obtenir les réponses que vous souhaitez. Si vous voulez des réponses solides, vous devez être honnête sur les résultats, quels qu’ils soient.