Explorer le lac Titicaca

Situé à la frontière de la Bolivie, plus précisément dans le sud-est du Pérou, le lac Titicaca marque l’un des lacs les plus étendus qui distinguent l’Amérique du Sud. Autrefois, le lac jouait un rôle majeur dans la vie spirituelle de la population locale. Explorer le lac, c’est profiter des vues imprenables, de la découverte des anciennes cultures indigènes et d’un cadre naturel très surprenant. Mais quand faut-il partir au lac Titicaca ?

Organiser des excursions sur le plus haut lac navigable d’Amérique du Sud

Un Voyage au Pérou doit presque impérativement impliquer une découverte du lac Titicaca. C’est l’un des endroits magnifiques que le pays possède. Au total, il existe de nombreuses îles flottantes abritées par cette destination. Dans la majorité des cas, celles qui sont incluses dans les circuits classiques sont Taquile, Amantani et l’archipel des Uros. Ce sont généralement trois îlots totalement différents les uns des autres. Sur ce site, vous allez trouver sans doute de plus amples informations que vous devez savoir avant de décider de mettre les voiles à Copacabana, les meilleurs moments pour visiter les îles, etc.

Mais avant de partir à la visite des îles de Titicaca, vous devez atterrir tout d’abord à Puno. Celle-ci, perchée à près de 3820 mètres d’altitudes, est la capitale du folklore péruvien. Elle se trouve plus précisément aux abords de l’eau. Les touristes ont tendance à l’oublier en raison de cette situation géographique. C’est vraiment dommage étant donné qu’il s’agit d’un endroit très intéressant et ce n’est pas pour rien que les anciens l’ont surnommée capitale du folklore péruvien. La place d’Armes ainsi que sa fameuse cathédrale méritent bien une visite lors de votre passage sur l’île. À titre de rappel, la Place d’Armes indique un bon point de départ quand vous séjournez dans une ville péruvienne.

Lorsque vous êtes arrivé à Puno, ne manquez pas l’occasion de déguster la gastronomie locale. De nombreuses adresses de renom qui longent la rue principale sur Jiron Lima se font la compétition. Elles offrent toutes des repas à des prix défiant toute concurrence. Il ne faut pas également hésiter à demander un plat typique en extra comme le pisco sour, la majorité des restaurateurs acceptent que les touristes optent pour leur restaurant au lieu d’un autre.

Profiter d’une excursion aux îles de Titicaca

Passer quelques jours sur ces îles flottantes faites de pailles représente une idée intéressante pour passer ses vacances au Pérou. En effet, les Uros sont très connues et souvent introduites dans la majorité des circuits au Pérou. Ces îles sont également fabriquées de totora. Il s’agit plus particulièrement d’un roseau qui pousse abondamment sur le lieu. Fortement utilisé par la population, le totora indique la matière de fabrication de base de certains outils et équipements. Il tient une place capitale pour fabriquer les barques, les maisons. C’est à partir de ce matériau que l’île a été faite et il peut être aussi utile pour l’artisanat. Pour s’assurer d’avoir un plancher dur et compact, une couche de totora est ajoutée sur le sol tous les deux mois.

Exlorer les Uros

Au moment d’arriver près des iles Uros (à quelques kilomètres de Puno), les femmes de l’île vous accueilleront à bras ouverts. Elles portent souvent des polladas, une sorte de jupe très colorée et très ample. Sur place, la population qui s’investit dans le secteur touristique vous explique sa mode de vie sur l’île.

Bien entendu, les Uros ne sont qu’une partie des destinations qui nécessitent une exploration. Taquile et Amantani sont aussi deux autres îles à découvrir absolument lors de votre passage au lac Titicaca. L’île d’Amantani est dépourvue de restaurants, d’hôtels et de voiture. Ce sont uniquement les habitants qui assurent l’ensemble des services aux touristes. Si vous souhaitez la joindre, sachez qu’elle se trouve à trois heures de la ville de Puno si vous louez un bateau. La population vit principalement de l’agriculture même si le tourisme commence à prendre une place majeure dans leur économie. Organisez finalement quelques jours à votre trajet pour profiter pleinement de cette découverte à Titicaca et à Puno.

Visiter l’île de Taquile

Cette île est une destination à découvrir absolument au Titicaca. Entre petits sentiers et jolis paysages, Taquile abrite des habitants qui vivent du tourisme, de l’agriculture et de la pêche. Jusqu’à un certain moment, les habitants de l’île avaient tendance à s’isoler du reste du pays en vue de conserver leurs traditions et accroître une bonne autonomie. De même, ils sont très connus spécialement pour leur art textile. Les habits principaux y sont la ceinture et le bonnet Andin ou chullo. Ils sont confectionnés à partir des méthodes ancestrales.

Lors de votre visite sur l’île, les activités que vous pouvez y faire sont diverses. Vous pouvez par exemple arpenter le marché d’artisanat sur la Place d’Armes, vous promener au bord de la mer de Huayllano et de Collata.