Informations et conseils sur l’épargne retraite

Pour pouvoir mieux anticiper la fin de votre carrière, se demander combien vous pourrez économiser pour votre retraite est une question légitime. En effet, vous avez le choix parmi de nombreuses solutions d’épargne retraite. Il est essentiel d’épargner pour votre retraite pour se préparer à la baisse conséquente de vos revenus. Grâce à ces quelques conseils, vous pourrez découvrir tout ce qu’il faut savoir pour que vous puissiez anticiper au mieux la fin de votre carrière professionnelle. Vous pourrez même vous constituer un complément de revenus.

L’épargne retraite, de quoi s’agit-il ?

L’épargne retraite est le capital que vous avez réussi à constituer durant votre vie active. Ce capital sert à compléter votre pension de retraite une fois votre carrière professionnelle terminée. D’ailleurs, vous disposerez de plusieurs leviers afin de créer une épargne retraite complémentaire. Parmi ces leviers se trouvent :

– l’investissement immobilier, plus précisément l’investissement locatif avec un bien que vous avez acheté,

– la réalisation de cotisations avec un contrat d’assurance-vie ou la constitution d’un capital via un produit d’épargne spécifique pour la retraite, comme pour le cas du plan epargne retraite ou PER.

Une fois que vous serez à la retraite, vous devez prévoir une baisse de revenu conséquente. En moyenne, le taux de remplacement à la retraite est de 74,5 %, ce qui est le pourcentage d’écart entre votre pension de retraite et votre dernier revenu professionnel. De plus, ce pourcentage peut être encore plus important, notamment si vous êtes un travailleur indépendant ou si vous n’avez pas complété votre carrière professionnelle. Épargner pour sa retraite en France est donc indispensable. Cela vous permettra de maintenir votre niveau de vie à la fin de votre carrière professionnelle. Il est d’autant plus important de prévoir sa retraite que d’autres éléments qu’il faudra prendre en compte. Vos dépenses de santé sont, avec l’âge, susceptibles d’augmenter, ce qui pourra impacter directement votre pouvoir d’achat. La réforme annoncée concernant les retraites pourra aussi vous être défavorable. En effet, le montant de votre pension pourra être réduit davantage. Le montant de votre pension peut également être impacté par une éventuelle retraite anticipée, c’est-à-dire que si vous devez interrompre votre carrière, quelle que soit la raison, avant l’âge légal de départ à la retraite. Une fois que vous serez à la retraite, vous serez susceptible de mener différents projets qui auront besoin de financement comme un achat immobilier, des voyages, des loisirs, etc. Pour en savoir plus sur les conseils pour un plan épargne retraite, suivez ce lien.

Les types de plan épargne retraite

Il existe trois types de plan epargne retraite : le plan épargne retraite individuel, le plan épargne retraite collectif et le plan épargne retraite obligatoire. Le PER a été créé par la loi PACTE. En principe, il est bloqué jusqu’au jour où vous partirez en retraite, mais dans certains cas, un déblocage anticipé reste possible. Le plan épargne retraite individuel a remplacé le contrat Madelin et le PERP. Vous pouvez alors y souscrire en contactant votre intermédiaire financier habituel comme votre assureur, votre courtier en ligne ou votre banque. Le PER individuel peut se décliner sous la forme d’un compte-titres qui sera associé à un compte-espèces ou comme un contrat d’assurance-vie. Vous aurez besoin des conseils de votre intermédiaire financier avant de souscrire un PER individuel. Il s’assurera que le plan que vous choisissez corresponde bien à votre profil d’investisseur. Votre intermédiaire financier pourra alors déterminer si vous avez un profil dynamique, équilibré ou prudent. Le plan épargne retraite collectif a remplacé le Perco. En principe, tous les employés au sein d’une entreprise peuvent bénéficier du PER entreprise collectif que l’employeur aura mis en place. Il peut être exigé une condition d’ancienneté. L’adhésion des salariés par défaut peut par ailleurs être prévue par le règlement du plan épargne retraite collectif. Certains frais sont pris en charge obligatoirement par votre employeur, notamment concernant les frais de gestion courante. Les frais d’arbitrage ou d’autres frais peuvent aussi être pris en charge dans certains cas. Au cas où vous partez de l’entreprise, les frais liés au PER collectif seront à votre charge, sauf si vous avez décidé de procéder à un transfert vers le PER collectif que votre nouvel employeur pourra éventuellement vous proposer. Au moment où vous partirez à la retraite, votre employeur est obligé de vous donner des informations concernant les frais liés à votre plan épargne retraite. Le PER obligatoire a remplacé le contrat Article 83. Au bénéfice de l’ensemble des employés au sein d’une entreprise, il peut être mis en place. À la différence du plan épargne collectif, souscrire à ce plan est obligatoire pour les salariés concernés.

Quand commencer une épargne retraite ?

Il faut commencer dans l’idéal à épargner le plus tôt possible pour la retraite. Votre effort pourra ainsi être lissé et vous pourrez constituer un capital plus important. Il est également essentiel par la suite d’adapter votre stratégie d’épargne selon votre horizon de départ et votre âge. Pour commencer à préparer sa retraite en mettant de l’argent de côté, il n’y a pas d’âge. D’ailleurs, il est même conseillé de prévoir votre retraite au plus tôt pour deux raisons principales : lisser dans le temps votre effort d’épargne et vous constituer une épargne plus importante pour votre retraite. Il ne faut pas hésiter à vous constituer un capital pour préparer votre retraite dès qu’une occasion se présente. Toutefois, vous devez toujours garder à l’esprit qu’en fonction de la solution d’épargne que vous avez retenue, le capital peut être susceptible d’être bloqué jusqu’au moment où vous partirez en retraite, comme pour le cas du plan epargne retraite par exemple.

Combien épargner pour une retraite ?

Estimer le budget que vous devez consacrer à votre retraite est primordial. Aucune règle immuable n’existe en la matière, car tout dépendra de votre situation, notamment l’évolution de vos revenus, votre capacité d’épargne, le montant de la pension, le montant de retraite souhaité ou encore les projets annexes. Pour connaitre combien il faudra épargner pour la retraite, réaliser une simulation d’épargne retraire se présente comme la meilleure solution. Vous pourrez ainsi estimer le montant que vous aurez besoin d’épargner chaque mois selon certains critères comme votre âge, l’évolution de vos revenus, le niveau de risque que vous serez prêt à prendre ou encore le capital souhaité.

Les solutions d’épargne disponibles pour la retraite

Vous êtes à la recherche du meilleur investissement pour mieux préparer votre retraite ? Bien qu’il faille prendre en compte votre situation et vos objectifs, certains leviers, produits et comptes d’épargne se présentent comme des solutions particulièrement intéressantes, comme notamment pour le cas de l’investissement immobilier locatif, des produits d’épargne retraite traditionnels, des PER qui sont des nouveaux plans d’épargne ou de l’assurance-vie retraite. Cette dernière vous permet particulièrement d’épargner, mais aussi de bénéficier d’un cadre fiscal plus attractif que l’assurance-vie classique. Remplaçant les anciens contrats, les nouveaux plans d’épargne retraite offrent des avantages spécifiques comme la sortie en capital, le regroupement de l’épargne, la déductibilité des versements, etc. Pour savoir quelle est la meilleure solution d’épargne pour préparer votre retraite ou le meilleur placement à réaliser. Vous pouvez demander des conseils auprès de votre compagnie d’assurance ou auprès de votre établissement bancaire pour que vous puissiez trouver le contrat le plus adapté à vos besoins.