Pourquoi et comment débuter le Wing Foil ?

Wing Foil

Le Wing Foil n’est pas un sport facile à faire. Cela requiert de la pratique et de la technique. On vous donne des conseils d’experts dans cet article.

Astuces pour les débutants : conditions et préparations pour pratiquer le Wing Foil

Pour bien débuter le Wing Foil, il faut pratiquer ce sport à condition que le vent soit moyen en utilisant un spot couvert. Les experts vous conseillent de commencer avec un vent dit « sideshore ». Cela minimise les risques. Effectivement, un vent très fort vous emportera loin de la côte. Concernant le choix du spot, achetez un pack Wing Foil avec un spot en forme de baie. À propos de la hauteur de l’eau, elle ne doit pas être trop profonde ; ainsi, si vous vous éloignez de la côte, vous pourrez rentrer à pied. Au sujet de la préparation, il est conseillé de regrouper votre hydrofoil et de le fixer sur votre planche. Pensez aussi à fixer la « leash » et la planche. Pour continuer, placez votre « kite foil » à la surface de l’eau. Avant cela, n’oubliez pas de gonfler votre wing. En effet, le gonflage doit être effectué à l’abri du vent. Restez vigilants, vous devez placer votre planche, lors du commencement, du côté du sens du vent pour éviter tout imprévu. Si vous cherchez un matériel de qualité pour débutants, vous serez dans l’obligation de bien choisir votre pack Wing Foil.

Comment choisir son matériel de pack Wing Foil pour débutant ?

Il existe trois matériels qui vont influencer votre choix : hydrofoil, planche de foil, wing. À propos de l’hydrofoil, ce matériel contient : un fuselage, un stabilisateur, un mât et une aile. Optez donc pour un mât court pour faciliter la navigation. Lors de l’achat, demandez au vendeur de vous fournir une aile avant qui paraît plus facile à manier et qui offre plus de stabilité. Cette étape est cruciale, car le choix du matériel varie selon le profil du pratiquant, la superficie ainsi que la largeur et la longueur de l’aile. La planche Foil doit être adaptée selon votre poids et votre niveau. L’achat d’une planche de Foil dite « SUP stable » (120 L) vous donnera plus d’équilibre. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre vendeur. À propos de la taille de la planche, achetez-en une avec une grande superficie. Contrairement au petit matériel, celle-ci s’avère plus pratique pour débuter. En parlant de la Wing, vous devrez commencer par un matériel sans foil pour mieux vous concentrer sur l’aile et le foil. Dans un autre cas, observez également les skateboards adaptés aux vents moyens ou au vent léger. Pour économiser plus d’argent, il est recommandé d’acheter une Wing lourde et résistante à toute collision.

Les règles de sécurité en Wing Foil

Pour éviter tout danger, il est nécessaire de respecter les règles officielles de la pratique du Wing Foil. Voici les 5 règles que vous devez absolument connaître.

  1. Il est interdit de s’éloigner de plus de 300 m de la côte, si votre appareil de navigation est considéré comme « objet de plage ». Si votre engin s’avère plus performant, vous aurez la possibilité de vous éloigner à condition de ne pas dépasser les 2 milles d’un abri.
  2. Selon la loi, chaque surfeur devra porter une combinaison de protection afin de réduire les risques. Un équipement de qualité vous protégera des chocs et de tout danger, par exemple une combinaison de protection thermique, un gilet pour faciliter la flottabilité…
  3. Dans le domaine du Wing Foil, chaque surfeur doit se munir d’un « leash ». Ce dernier permet de rester en contact avec les sauveteurs.
  4. En cas de danger, le fait d’avoir un outil qui facilite le repérage est vivement conseillé. Plusieurs choix s’offrent à vous : une lampe torche « waterproof », un flash, etc.
  5. Pour pratiquer du Wing Foil, chaque sportif doit se munir d’un casque, d’un équipement de flottabilité, que ce soit en compétition ou que ce soit en toutes circonstances. De plus, vos accessoires doivent suivre la norme, à titre d’exemple la norme EN 1385 pour les casques.

Conseil de professionnel pour démarrer sur l’eau

Le départ reste la technique la plus dure à réaliser. Cependant, il est vital de faire de la pratique et de s’entraîner régulièrement pour réussir le démarrage sans peine. La base est d’obtenir un bon appui au début. Pour cela, choisissez une planche volumineuse pour faciliter cette étape. Pour continuer, l’aile vous aidera à stabiliser votre vitesse. Ensuite, mettez-vous à l’eau avec votre équipement complet et utilisez votre genou pour rester au centre de la planche. Essayez de vous déplacer en laissant la Wing hors de l’eau. Puis, n’oubliez pas de lever la jambe doucement afin de trouver l’équilibre. Gardez bien votre Wing en l’air. À partir de cet instant, mettez-vous en position dite « fente », placez à l’arrière votre jambe (droite ou gauche : choisissez celle qui vous met à l’aise), et gardez votre jambe au milieu de la planche. Voilà, le tour est joué.

Découvrez les plus beaux quartiers de Lisbonne
La forêt amazonienne : allier découverte et dépaysement