L’importance d’un aménagement d’espace adapté aux personnes à mobilité réduite

Chaque personne doit se sentir confortable et à l’aise dans son environnement. Pareillement, les personnes à mobilité réduite n’y font pas exception. C’est pourquoi aménager un espace pour quelqu’un qui se déplace avec difficulté est très important. Cela lui permettra d’oublier son handicap. Ainsi, il pourra vivre et se déplacer librement dans son logis et partout où il va.

Aménager un espace spécial pour une personne de mobilité réduite

Les personnes qui ont un handicap traversent des étapes difficiles pour se déplacer comme tout le monde. Pourtant, elles méritent une vie normale. On doit dans ce cas penser à aménager des espaces adaptés pour elles. D’ailleurs, cela accède à l’égalité des droits, des chances et de la participation à la citoyenneté. Puis, cette action permet également de préserver une certaine autonomie malgré la situation délicate des personnes à mobilité réduite. Les lieux publics et les bâtiments collectifs doivent être accessibles à chaque personne. Sans oublier les transports en commun qui sont utilisés par tout le monde. Bref, lorsque cela implique la communauté, une personne à mobilité réduite doit pouvoir y participer. L’accessibilité des locaux aux personnes de mobilité réduite est une obligation. Les espaces de travail ainsi que les espaces extérieurs doivent être aménagés pour faciliter le déplacement de chaque individu. Mais surtout, c’est le logement qui est le plus important. On dit que la maison est celle qui doit se concorder à son propriétaire et non le contraire. On peut se renseigner sur le site www.amenagement-handicap.com.

Les problèmes d’une maison sans aménagement pour une personne handicapée

À cause de sa différence, une personne handicapée subit des difficultés chaque jour. De plus, elle rencontre une impasse pour réaliser chaque activité quotidienne. Quand sa maison n’est pas adaptée à sa situation, son handicap devient encore plus encombrant. En premier lieu, les aménagements ne lui conviennent pas et c’est tout à fait normal. En fait, rien qu’en une seule journée, une personne de mobilité réduite rencontre beaucoup de complications. Par exemple, si une porte est étroite, elle ne pourra pas passer. Si le bâtiment est à plus d’un étage et que l’escalier n’est pas aménagé, elle devra se contenter d’habiter au rez-de-chaussée. Ni l’escalier ni la rampe d’accès ne lui seront praticables. Il faudrait aménager ainsi un ascenseur. Puis, quand le plan de travail est trop élevé, ce sera difficile de cuisiner. De plus, si la cuisine n’est pas assez espacée et n’est pas ouverte, elle ne pourrait pas du tout y entrer. Il faudra dans ce cas oublier les rangements en hauteur et les passages serrés. Sans parler des salles de bains et toilettes qui sont très difficiles à utiliser quand on est en fauteuil roulant. C’est pourquoi l’aménagement d’espace adapté est plus que nécessaire pour une personne à mobilité réduite.

Un logement adapté pour une personne de mobilité réduite

Une personne de mobilité réduite n’a pas à se sentir mal dans sa propre maison. Pour commencer, les plans de la maison sont à reconsidérer si les passages font moins d’un mètre. D’ailleurs, chaque entrée devrait avoir une largeur de plus de 90 centimètres. Les poignées de porte ainsi que les interrupteurs sont à placer à la hauteur qui convient. Toutes les pièces sont censées être spacieuses avec des meubles largement espacés. Quant à la chambre à coucher, les études sont plus complexes. En effet, on place le lit de façon à ce qu’il y ait au moins un mètre de chaque côté. Puis, il est conseillé d’aménager les toilettes dans la salle de bains pour plus de facilité. Concernant la douche, l’idéal serait de choisir une douche à l’italienne. Il est fortement conseillé de mettre une barre d’appui et un tapis ou une bande antidérapante. Quant aux escaliers, on peut choisir entre la monte-escalier et la chaise élévatrice. Ces deux options conviennent parfaitement pour monter et descendre sans encombre. Aussi, la cuisine doit être ouverte et spacieuse avec des éléments réglables à portée de main.

Faciliter l’aménagement du logement

Aménager la maison pour la personne de mobilité réduite est nécessaire. Cependant, il faut aussi penser au budget qui devra être mis de côté pour la réalisation de ce projet. Heureusement, il existe plusieurs aides qui contribuent à financer l’aménagement du logement. Elles varient selon la situation de la personne handicapée. On cite par exemple la prestation de compensation du handicap pour les personnes qui ont perdu une partie de leur autonomie. Puis, on a la majoration pour la vie autonome pour ceux qui ne travaillent pas. Ensuite, le crédit d’impôt sert à financer une partie des travaux pour les personnes à mobilité réduite avant la fin de l’année 2020. Par ailleurs, il existe aussi des aides spécifiques pour la rénovation. Par exemple, pour la salle de bain, on peut bénéficier de la Subvention de l’ANAH ou Agence nationale de l’habitat. Mais on a aussi les aides des caisses de retraite et des collectivités territoriales. En somme, avec ces différents financements, on peut procéder à l’aménagement aux normes avec un esprit plus tranquille.