Comment bien choisir une éolienne ?

Tout comme les panneaux photovoltaïques, les éoliennes domestiques ont la côte ces derniers temps. Entrer dans la production d’électricité est un projet de citoyenneté connexe. Il peut réduire la consommation d’énergie et aider à protéger l’environnement. L’énergie éolienne est une source d’énergies renouvelables. Ceci s’inscrit pleinement dans la démarche écologique prônée par les pouvoirs publics, et a donc reçu une aide financière pour mettre en œuvre cette démarche.

Pourquoi choisir l’énergie éolienne ?

Les éoliennes sont des sources d’énergie renouvelable. Elles sont considérées comme propres, naturelles et inépuisables. Pourtant, pour les éoliennes, il doit y avoir du vent. Avant de se lancer, assurez-vous que vous êtes dans une zone avec des vents fréquents et des vitesses moyennes suffisantes.

 En ce qui concerne l’étude du vent, si vous hésitez, il existe de nombreuses méthodes pour déterminer si l’investissement est raisonnable. Tout d’abord, la recherche sur l’énergie éolienne est menée par un bureau agréé, ce qui est coûteux, mais fiable : grâce à trois mois de mesures et de prévisions, voire toute l’année, une moyenne annuelle peut être obtenue.

Ensuite, des recherches menées par des spécialistes certifiés utilisant la cartographie météorologique, ou encore sur des informations obtenues par le recoupement des tests de multiples organisations : les services météorologiques, les agences nationales, la gestion de risques des municipalités ou agences d’urbanisme. Pour plus d’information, veuillez visiter le site espaceetenergie.fr.

Comment choisir son éolienne ?

Il existe deux types d’éoliennes pour particuliers sur le marché : verticales et horizontales. Ce dernier est le plus connu. Ses performances sont également meilleures, mais le terrain doit être dégagé. Si le terrain est plein d’arbres, l’efficacité des éoliennes sera considérablement réduite.

Le critère le plus important pour sélectionner une éolienne est la puissance réelle par rapport à la vitesse moyenne du vent, passant dans le terrain d’installation de l’éolienne. La conception des éoliennes, la couleur et les émissions sonores sont des critères secondaires, mais ils peuvent également être pris en compte. Pour les éoliennes avec mâts, les interférences visuelles sont un facteur à considérer, que ce soit pour vous ou vos voisins. Concernant la couleur de l’éolienne, choisissez un ton gris-bleu clair pour se fondre dans le paysage par beau ou mauvais temps, plutôt que d’être trop blanc.

Le choix de l’éolienne dépendra du terrain. Ce dernier doit être suffisamment grand, notamment pour les éoliennes horizontales qui nécessitent plus d’espace. Il doit également être installé loin de tout obstacle. Si vous choisissez cette éolienne, vous devez également installer un système de sécurité pour arrêter automatiquement les pales en cas de vent fort. Dans les zones urbaines, il est préférable de choisir des éoliennes verticales. Si le mât mesure moins de 12 mètres, aucune autorisation n’est requise. Au-delà, vous devez soumettre une demande d’autorisation à la mairie. Ces éoliennes sont très silencieuses et de plus en plus efficaces.

Comment installer une éolienne ?

Il est conseillé de faire appel à des experts dans ce domaine pour l’installation de cet équipement. L’installation est une étape importante et vous devez soigneusement réfléchir à l’endroit où placer l’éolienne. Avant de choisir une éolienne, vous devez comprendre le « vent » dans votre région. Grâce à une analyse plus approfondie, vous pourrez déterminer et quantifier la production d’énergie (potentiel éolien) dont vous bénéficierez. Par conséquent, plus tard, vous choisirez plus facilement la puissance de l’éolienne. Vérifiez également s’il y a suffisamment de vent autour de 12 m. Si ce n’est pas le cas, il est recommandé de choisir et d’installer un mât de plus de 18 m ou 24 m.

Le vent doit être stable et fort pour que vous puissiez obtenir un retour sur votre investissement. Si la vitesse moyenne annuelle du vent est inférieure à 20 km/h, il n’est pas nécessaire d’acheter une éolienne. S’il n’y a pas de vent, aucune énergie ne sera produite.

L’installation doit être réalisée dans un endroit avec un vent fort et sans aucun danger. Pour prévenir tout risque, l’éolienne doit être équipée de freins métalliques. Si vous envisagez d’installer des éoliennes en ville, il est recommandé de vous informer de la réglementation et des éléments techniques requis. Si vous souhaitez installer l’éolienne sur le toit, vérifiez l’état du toit avant de commencer l’installation. Le toit doit pouvoir supporter le poids total de l’équipement.

Quelles sont les normes en vigueur ?

La norme en vigueur internationale CEI 61 400-2, implanté depuis 1995, propose des exigences minimales de sécurité pour les petites éoliennes domestiques. Dans des conditions normales (comme en mode tempête), il définit une éolienne en fonction de la vitesse du vent que l’éolienne peut supporter. Par conséquent, le modèle le plus résistant est l’éolienne de « classe 1 », qui a une vitesse moyenne du vent de 10 m/s (36 km/h) et peut supporter jusqu’à 50 ou 70 m/s (180 à 250 km/h). Il est conseillé de choisir entre des éoliennes de classe A (forte turbulence) ou de classe B (faible turbulence). Par conséquent, si vous habitez dans une zone venteuse, vous devez choisir une éolienne de catégorie A. Ces conditions spécifiques vous permettront de choisir l’éolienne la mieux adaptée à votre région.