Maitriser ses dépenses d’électricité et gaz

électricité et gaz

Ces dernières années, le prix du gaz et de l’électricité ne cesse de grimper. Pourtant, les dépenses énergétiques représentent une somme non-négligeable dans l’année. Pour réduire la facture mensuelle, il existe quelques paramètres qu’il faudrait revoir. Comment trouver les meilleures offres des fournisseurs d’énergie ?

Réduire le prix du kWh

De nos jours, vous avez le droit de changer de fournisseur d’électricité et de gaz à tout moment. Si vous estimez que votre contrat actuel n’est pas avantageux, il ne faut pas hésiter à confronter les offres sur le marché pour profiter des meilleurs prix. De plus, les procédures sont simplifiées puisqu’il n’y a ni intervention technique, ni coupure de courant, ni frais à payer.

En ligne, vous pouvez trouver des sites comparateurs qui comparent les services des acteurs du secteur à votre place. L’outil est très pratique et vous permet d’obtenir une réponse rapide sans avoir à faire le tour des fournisseurs d’énergie dans votre ville. Vous pouvez ainsi gagner un temps précieux.

Cependant, choisissez un comparateur indépendant qui met à la disposition des clients un service dédié réactif et à l’écoute si vous recherchez des devis impartiaux. Aussi, faites le point sur la rémunération du prestataire avant de vous lancer afin d’éviter les déconvenues. Certaines pages proposent des services gratuits, car elles sont rémunérées directement par les marques. C’est par exemple le cas de choisir.com.

Réduire sa consommation en chauffage

Pour faire des économies, il faudrait contrôler la température dans chaque pièce. En effet, le chauffage et la climatisation sont les postes de consommation les plus énergivores. De ce fait, essayez d’optimiser l’utilisation en éteignant les appareils lorsque vous n’êtes pas à la maison ou dans les pièces qui n’en ont pas besoin : couloir, toilette, etc. Dans les pièces à vivre, gardez une température à 19 °C contre 16 °C dans les chambres. Si vous avez un thermostat connecté ou programmable, programmez le dispositif à distance.

Par ailleurs, il ne faut jamais poser des objets au-dessus des radiateurs ou mettre des meubles devant, car ils risquent d’empêcher la diffusion homogène de la chaleur. De même, pensez à les entretenir régulièrement pour optimiser leur efficacité. Pour cela, il faut les dépoussiérer deux fois par an et réaliser une purge une fois par an. Un expert pourra assurer l’entretien de votre chauffage et détecter les éventuelles anomalies susceptibles de causer une panne ou une fuite. Il vous donnera aussi de précieux conseils pour utiliser efficacement votre dispositif sans faire exploser la facture.

Économiser sur les appareils électroménagers

À priori, il est fortement recommandé de régler la température d’eau chaude entre 55 et 60 °C pour limiter le développement des bactéries et éviter l’entartrage de l’appareil. Ensuite, cuisinez malin. Utilisez des appareils dédiés pour économiser : un rice-cooker pour faire cuire du riz, une bouilloire pour faire bouillir de l’eau, etc. Pensez également à éteindre les plaques électriques quelques minutes avant la cuisson. En tout cas, sachez que les plaques à induction sont les plus économiques, car elles permettent de faire baisser considérablement la facture (jusqu’à 30 % par rapport aux vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques traditionnelles).

Concernant le frigo, choisissez une température entre 2 et 4°. Si vous avez des doutes, équipez-vous d’un thermomètre pour réfrigérateur. De même, placez-le dans un endroit loin de l’ensoleillement direct, du four et du radiateur et laissez un espace libre pour la circulation de l’air de 10 cm au-dessus et derrière le dispositif. Et dès que le givre atteint 3 mm d’épaisseur, il faut le dégivrer. Sinon, la consommation peut augmenter de 30 %.

Le sèche-linge consomme normalement deux fois plus d’énergie que le lave-linge. L’idéal, c’est de sécher à l’air libre vos vêtements. Aussi, sachez que le lavage à 30 °C vous permettra de réduire la consommation d’eau et d’électricité jusqu’à 3 fois.

Changer vos appareils énergivores

Il est peut-être aussi intéressant d’acquérir des appareils moins énergivores. Ils sont plus écologiques et plus économiques sur le long terme. En effet, la présence d’appareils électroménagers et high-tech au sein de votre foyer peut contribuer à la hausse de la consommation d’électricité. Il faut donc acquérir des dispositifs affichant une étiquette énergétique A++ ou A+++.

Les luminaires peuvent aussi faire gonfler votre facture. Il est conseillé d’opter pour des ampoules fluocompactes pour économiser jusqu’à 80 % par rapport aux anciennes ampoules. En plus de cela, ils assurent une bonne longévité. Et n’oubliez pas de dépoussiérer les lampes et abat-jours pour bénéficier d’une meilleure luminosité. Lorsque vous n’avez pas besoin de la lumière artificielle ou des appareils électriques, éteignez et débranchez ! À vrai dire, la consommation en mode veille représente en moyenne 10 % de la facture d’électricité.

Si vous avez opté pour le double tarif, sachez que pendant les heures creuses, les tarifs sont plus abordables (jusqu’à 40 % moins cher). Pour connaître les heures creuses, référez-vous à votre facture d’électricité. Quoi qu’il en soit, il est souvent plus intéressant de changer de fournisseur d’énergie. Pour trouver la meilleure offre, utilisez un comparateur.

Les courtiers en travaux peuvent-ils vraiment vous faire économiser de l’argent ?
Quel type de bracelet prénom offrir à sa femme ?