Profiter d’un comparatif en ligne des meilleurs comptes à terme

Un meilleur compte à terme (appelé CAT) ou un dépôt à terme (appelé DAT) est un type de compte d’épargne qui permet de déposer des fonds sur un compte gelé pendant une période déterminée et un taux de rendement déterminé par contrat. Les fonds prêtés sont placés sur le marché des prêts interbancaires au taux Euribor. Quel est le taux d’intérêt fourni par la banque ? Où peut-on trouver un compte récurrent ?

Définition du compte à terme: principales caractéristiques

Le compte récurrent a la particularité de soumettre des abonnés dans les délais convenus. Durant son emploi, il ne pourra disposer de son investissement que s’il perd une partie des intérêts : ainsi, les fonds sont bloqués sur le compte pour une durée déterminée. À la fin du contrat, le titulaire récupère son épargne avec intérêts. En termes de rémunération, les épargnants pourront profiter de taux d’intérêt parfois plus avantageux que les comptes d’épargne réglementés ou les super comptes d’épargne.

Il existe plusieurs types de contrats de compte à terme :

  • Contrat de base: un compte unique à taux fixe ou à taux progressif
  • Contrats complexes: Contrats ouverts avec différents CAT avec des opérations différenciées, ou contrats CAT qui incluent également d’autres comptes d’épargne

Le contrat est généralement signé pour une durée minimale d’un mois, mais il peut être renouvelé. Ainsi, si les conditions le permettent, vous pouvez tout à fait conserver un meilleur compte à terme fixe de 10 ans. Il s’agit plutôt d’un produit court/moyen terme: le montant de l’investissement varie généralement de quelques mois à un an ou deux.

Sachez également qu’il n’y a pas de risque en capital dans les comptes à terme: vous ne pourrez pas « perdre d’argent ». Le montant de l’investissement est garanti par l’État (en cas de défaillance bancaire), à ​​hauteur de 100 000 euros par déposant et par établissement bancaire. N’hésitez pas à naviguer sur le net pour trouver le comparatif des meilleurs comptes à terme.

Quelle est la taxe sur le compte à terme ?

Quelles sont les règles fiscales pour les comptes à terme ? L’intérêt gagné est-il un intérêt net ou sera-t-il déduit ?

Un compte à terme n’est pas un livret surveillé. Contrairement au livret A ou au Manuel de développement durable, il ne bénéficie d’aucun avantage fiscal. Ainsi, les droits et intérêts de la CAT sont soumis aux impôts « classiques » et sont imposés comme des revenus mobiliers. Par conséquent, ils deviendront les sujets suivants :

  • Impôt sur le revenu 12,80 %
  • Le recouvrement des cotisations de sécurité sociale s’élève à 17,20 %

Par conséquent, en général, ils prélèvent une taxe de 30% sur les intérêts courus sur les comptes à terme. Il s’agit du « flat tax » de Macron (ou taux d’imposition forfaitaire unique), qui a été mise en place en 2018 pour de nombreux produits (comme l’assurance-vie).

Vous pouvez également choisir de ne pas taxer vos intérêts sur la base de l’impôt forfaitaire de 30%, mais de reporter les intérêts sur votre déclaration d’impôt sur la base de votre taux marginal d’imposition. Cependant, cela ne sera intéressant que si votre fiscalité est plus faible. Si votre tranche est élevée, une somme forfaitaire unique sera plus intéressante.

Comment obtenir les meilleures conditions ?

En raison des faibles taux d’intérêt, le comparatif des meilleurs comptes à terme fixe avec de faibles rendements pendant de nombreuses années à un énorme avantage en tant que produit entièrement sur-mesure. Selon la règle classique du rapport de force, chaque contrat est unique et peut être librement négocié entre le client et son banquier. Cela explique pourquoi de nombreuses banques hésitent à publier des informations détaillées sur leurs offres sur Internet ou dans leurs brochures.

Par conséquent, le seul moyen de comparer les cotations bancaires est de contacter l’agence bancaire qui a retenu votre attention par téléphone et de réaliser une étude comparative des différentes cotations. Il est recommandé de compléter cette procédure avant de prendre rendez-vous avec votre banque principale, afin d’avoir une argumentation suffisante lors de la négociation.

Si vous hésitez entre un compte à taux fixe et un compte à taux progressif, le plus important est de déterminer si le taux de rendement final du second sera supérieur à celui du premier, jusqu’à l’échéance. : Ce n’est qu’en calculant les taux d’intérêt réels des deux produits que vous pouvez faire une comparaison transparente.

Gardez à l’esprit que le nombre de comptes à terme pouvant être détenu en même temps est illimité: si vous n’êtes pas sûr de pouvoir geler la totalité du montant pendant la durée du contrat, il est préférable de retirer deux comptes à terme de 10 000 euros au lieu d’un 20 000 euros le cas échéant, un seul des deux doit être sanctionné.